An Exemplar for these days: The Man Born Blind
Keenan , Newsletter / 22 Maggio 2020

    The Gospel reading of the Man born blind is easily my favorite Scriptural text (John 9. 1-41). Notice how it starts without the man asking for anything.  Instead, while his disciples are wondering why the man is born blind, Jesus puts mud on the poor man’s eyes, and tells him to wash. The man returns cured. But that’s just the beginning of the story. In the meantime, Jesus exits. The leaders want to know how did this man get cured.  Here’s where things get dicey for the man. By the end of the story, his frightened parents distance themselves from him and the temple leaders expel him.  He’s off on his own. Throughout the text, he’s incredibly impressive, testifying on his own, on each occasion, with greater confidence about who Jesus is and what Jesus has done for him.  By the end he has grown in such courage, wisdom, and faith that he turns the tables and begins to question those questioning him.  It’s a tour-de-force for the man born blind. But he gets thrown out of the Temple. Finally Jesus returns, having learned that the man born blind has been expelled.  He finds the man and reveals…

Corona and the Crown of Thorns (II part)
Kennedy / 8 Maggio 2020

      God is always with his People and accompanies and consoles them in every crisis.  Here in Australia Catholic hospitals have rightly joined the government’s effort for the whole health system, government and non-government, to confront the menace.  Some thousands more beds are available for patients. Bishops as Chief Priests have to be at the head of the flock at this time.  The virus took society by surprise and Church leaders did not have the chance to elaborate policy beforehand and to call parish communities together to prepare for the difficulties ahead.   Like society at large Church activities have largely shifted to the net.   Thus prayer, meditation and educational programs can transfer well to social media.  Charity and help for the most vulnerable can be organised efficiently on the net so that no one is abandoned or goes without. For Archbishop Peter Comensoli of Melbourne this crisis is a call for us to commit ourselves more deeply to the Church’s mission to evangelise.  For years the Church had sought ways to reach out to families.   Now parents are cast into the front line in the education and instruction of their children.  Modern communication media are a golden opportunity…

L’empathie, une attitude éthique au temps du Covid-19 (Deuxième partie)
Boies / 7 Aprile 2020

    Par cette réflexion, mon objectif est de présenter certains aspects psycho-éthiques et spirituels de l’empathie, afin de réagir de manière sereine, responsable, solidaire et résiliente en ce temps de pandémie du Covid-19. Dans la première partie de ce Blog, à la lumière des recherches du psychologue Martin Hoffman, nous avons exposé quatre dimensions psycho-éthiques de l’empathie: cognitive, affective, motivationnelle et prosociale. Nous avons démontré comment, dans le contexte actuel du Covid-19, chacune de ces composantes peut favoriser le développement du jugement moral et de la conduite éthique sur les plans personnel, interpersonnel, social et mondial. La dimension spirituelle de l’empathie Toutefois, en complément à cette vision psychologique de Hoffman, il convient d’ajouter une cinquième dimension à l’empathie qui a une importance primordiale sur le plan éthique, à savoir: la dimension spirituelle. Dans la tradition chrétienne, l’empathie est une attitude favorisant le vécu de la charité évangélique et de l’amour du prochain, comme le souligne avec justesse le théologien moraliste américain jésuite, Charles M. Shelton: l’empathie est le fondement humain à partir duquel émerge la conduite morale chrétienne; elle est l’impulsion et l’élan intérieur permettant de vivre le grand commandement évangélique de l’amour-charité; elle a inspiré et marqué la…

L’EMPATHIE, une attitude éthique au temps du Covid-19 (Première partie)
Boies / 3 Aprile 2020

    Par cette réflexion, mon objectif est de présenter certains aspects psycho-éthiques et spirituels de l’empathie, afin de réagir de manière sereine, responsable, solidaire et résiliente en ce temps de pandémie du Covid-19. Dans la première partie de ce Blog, il sera question des aspects psycho-éthiques de l’empathie, alors que la seconde partie sera consacrée à la dimension spirituelle. Un retour à des valeurs éthiques essentielles À partir d’échanges avec mon entourage, je me suis rendu compte combien cette situation de contamination dévastatrice demeure très éprouvante pour tous: décès subits d’êtres chers, multitude de personnes contaminées, épuisement des corps médicaux, quarantaine à la maison, distance avec les proches, perte d’emploi, privation de certains services, angoisse, inquiétude, insécurité, etc. Mais du même coup, plusieurs m’ont avoué que cette crise est l’occasion de faire des prises de conscience incontournables qui nous incitent à vivre une sensibilisation nouvelle à des valeurs éthiques essentielles telles que: l’autoresponsabilité, la coresponsabilité civile et sociale, le respect de la vie humaine, la dignité de la personne, le sens de la mort, la protection de sa santé et celle des autres, la famille, la solidarité, le dévouement, l’entraide, la résilience, le courage, la bienveillance, la sollicitude, la…